A Royal Canadian Mounted Police officer, left, standing in Saint-Bernard-de-Lacolle, Quebec, advises migrants that they are about to illegally cross from Champlain, N.Y., and will be arrested, Monday, Aug. 7, 2017. Officials on both sides of the border first began to notice last fall, around the time of the U.S. presidential election, that more people were crossing at Roxham Road. Since then the numbers have continued to climb. (AP Photo/Charles Krupa)

Pourquoi une chronique sur l’immigration?

Article in Metro
28 September, 2017

Professeur honoraire de démographie à l’Université de Montréal et chercheur associé à la Chaire Oppenheimer en droit international public de l’Université McGill, Victor Piché propose ici de déboulonner les mythes reliés à l’immigration.

“J’ai constaté que trop souvent les idées et les perceptions sur l’immigration sont loin de la réalité. Les médias sociaux véhiculent de nombreux mythes malgré l’existence de recherches scientifiques qui disent le contraire. Plusieurs facteurs viennent à l’esprit pour expliquer l’écart entre la recherche et l’opinion publique: publications dans des revues peu accessibles, méconnaissance, désinformation, littératie défaillante…

Ce qui en décourage plus d’un, c’est le constat que, même confrontées aux faits réels, les opinions ne changent pas. Certes, il existe une frange de la population qui demeurera toujours imperméable aux faits…

L’objectif de la chronique est donc de tracer un portrait de l’immigration qui permettrait de sortir de la problématique de la menace. Car c’est la peur qui nourrit les idées et les opinions négatives sur l’immigration, une peur trop souvent récupérée et entretenue par certains politiciens et par les groupes anti-immigration d’extrême droite.”

To access the article, please click here

Share this: